REIMS BIS

Par Marc Prévost :: 20/01/2011 à 11:54 :: Le monde selon moi

C'est ce que le PS doit éviter à tout prix s'il veut rester dans la course de la présidentielle. Les sondages qui se multiplient ces jours-ci au sujet des primaires censées désigner le (a) champion(ne) des socialistes rendent le même son inquiétant. Grosso modo : DSK et Aubry à 50/50, l'une battant l'autre de très peu. Mais la première secrétaire du PS aurait un mal fou à franchir le cap du premier tour donc à se qualifier pour le second. Il n'y a que l'hypothèse DSK contre Royal qui accorde un net avantage au directeur du FMI. Le cas Hollande/DSK également, mais l'ancien patron du PS a peu de chances de se qualifier.

Il y a certes d'autres scénarios possibles mais ce dernier apparaît assez plausible. Et c'est ce que le PS peut espérer de mieux pour désigner un candidat franchement élu et faire oublier le congrès de Reims et ses majorités ric-rac et frelatées. Avant le grand rush.