UN COME BACK

Par Marc Prévost :: 12/01/2011 à 17:14 :: Région

De choc, il n'y a pas eu comme on pouvait s'y attendre dans une désignation dont les méandres s'apparentent à ceux d'un sénat local. Dès le premier tour, Philippe Vasseur devient donc le premier président de la chambre régionale de commerce et d'industrie nouvelle formule. Le microcosme local songeait à lui depuis bientôt deux ans (voir billet: Région en chambres, du 27/05/2009). Les nouveaux responsables consulaires issus du millésime 2010/2011 devront une grande partie de leurs nouvelles prérogatives - au moins dans l'esprit - à Bruno Bonduelle, ex-président de la CCI Grand Lille et inlassable acteur de la réforme territoriale consulaire (voir billet : La pépinière Borloo, du 24/12/2010). Le banquier et l'industriel. Les deux hommes ont taquiné la muse de la politique. A droite. Ils en connaissent affres, vilénies et petitesses.

Le monde économique et patronal des chambres de commerce n'a rien à envier à l'arène politique. Duels au grand jour d'un côté, affrontements tamisés de l'autre. Cris et chuchotements. L'édition consulaire 2011 n'a pas fait exception à cette règle. A croire que moins il y a de votants, plus les aspects de personne arrivent sur le devant de la scène comme la rubéole chez les nourrissons : sans prévenir. Ainsi, le nouvel homme fort du monde économique affiche-t-il moult casquettes*. Chez les patrons aussi, le cumul devient mal porté ! Gros bosseur et bon débatteur, il reste à Philippe Vasseur à imposer sa marque sur les grands dossiers régionaux et s'affirmer comme l'interlocuteur des autres pouvoirs qu'il a jadis fréquentés. Dans l'autre arène.

* Président du comité Grand Lille, du réseau Alliances, du World Forum Lille, de l'ESJ-Lille, administrateur de Bonduelle, d'Eurotunnel, du groupe Holder et, bien sûr, président du Crédit Mutuel Nord Europe. Inventaire avant élagage ? Il aura fallu plus de dix ans à l'ancien maire de Saint-Pol-sur-Ternoise - Pas-de-Calais, s'il vous plaît - pour se construire un nouveau pedigree.